Conférence de presse du 22 septembre 2023 tenue par la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Mao Ning
2023-09-22 23:00

Reuters : Le ministère des Affaires étrangères a déclaré qu’il y avait eu des cas similaires impliquant des citoyens japonais ces dernières années. Pouvez-vous nous donner des détails ? Le Japon a-t-il réagi ou fourni des explications à ce sujet ?

Mao Ning : J’ai répondu à une question similaire hier. Il y a eu plusieurs cas similaires impliquant des citoyens japonais ces dernières années. Je pense que vous pouvez trouver des rapports médiatiques sur ces cas.

Nous avons fait part de nos préoccupations au Japon. Nous demander au Japon de rappeler à ses citoyens de ne pas s’engager dans de telles activités.

Yonhap News Agency : Le vice-ministre des Affaires étrangères de la République de Corée a déclaré que la réunion des dirigeants Corée du Sud-Chine-Japon devrait se tenir cette année ou au début de l’année prochaine. Quelle est la position de la Chine sur cette réunion ?

Mao Ning : La Chine, le Japon et la République de Corée sont des voisins et des partenaires de coopération importants. Le renforcement de la coopération trilatérale sert les intérêts communs des trois pays. La Chine apprécie la coopération entre les trois pays et soutient activement la présidence de la République de Corée dans le cadre de la coopération entre la Chine, le Japon et la République de Corée. Nos trois pays sont en communication sur la tenue de réunions de haut niveau dans le cadre de la coopération trilatérale.

KBS : Selon les rapports des médias de la République de Corée, le président Xi Jinping et le Premier ministre de la République de Corée Han Duck-soo s’entretiendront demain à Hangzhou. Pouvez-vous nous donner plus d’informations ? Le Premier ministre Han Duck-soo sera le plus haut responsable à se rendre en Chine depuis l’entrée en fonction du gouvernement de Yoon Suk-yeol. Que signifie cette rencontre pour les relations entre la Chine et la République de Corée ?

Mao Ning : La Chine et la République de Corée sont des voisins et partenaires de coopération importants l’un pour l’autre. Des relations saines et stables entre la Chine et la République de Corée servent les intérêts communs des deux pays. La Chine accueille le Premier ministre Han Duck-soo à la cérémonie d’ouverture des Jeux asiatiques à Hangzhou. Nous estimons que cela signifie que la République de Corée soutient l’organisation des Jeux par la Chine et que cela montre l’amitié de la République de Corée à l’égard de la Chine et l’importance qu’elle accorde à ses relations avec la Chine. En ce qui concerne l’itinéraire du Premier ministre Han Duck-soo en Chine, les deux parties sont en communication et en négociation.

Reuters : L’ambassadeur des États-Unis au Japon a qualifié de « coercition économique » la réaction de la Chine au rejet en mer de l’eau de Fukushima et a déclaré que la Chine créait une série de conflits avec ses voisins. Quel est votre commentaire à ce sujet ?

Mao Ning : La Chine a clairement exprimé à de multiples occasions sa position sur le rejet par le Japon d’eau contaminée par le nucléaire dans l’océan. Il n’y a pas de précédent pour un tel rejet depuis que l’humanité a commencé à utiliser l’énergie nucléaire à des fins pacifiques. La communauté internationale est largement préoccupée par cette question. Les mesures adoptées par la Chine sont justifiées, raisonnables et légitimes.

Les États-Unis, pays riverain du Pacifique, prétendent toujours défendre la sûreté et la sécurité nucléaires ainsi que la protection de l’environnement. Le personnel américain concerné doit cesser d’être partial et de fermer les yeux sur le comportement irresponsable du Japon, et exhorter avec toute partie ce dernier à cesser de rejeter l’eau contaminée par le nucléaire dans l’océan et à l’éliminer de manière responsable.

Dragon TV : Selon les rapports, lors du dialogue de haut niveau sur le financement du développement qui s’est tenu au siège des Nations Unies à New York le 20 septembre, le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a indiqué qu’à mi-parcours des objectifs de développement durable (ODD) à l’horizon 2030, seuls 15 % environ des objectifs des ODD étaient sur la bonne voie et que le déficit de financement des ODD était devenu un gouffre, estimé à 3,9 billions de dollars par an. Quel est votre commentaire à ce sujet ?

Mao Ning : Depuis toujours, la Chine combine de manière organique la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 avec notre propre stratégie de développement national. Le développement de la Chine est ancré dans la prospérité et la stabilité du monde. Nous aidons les pays en développement à atteindre le développement par des efforts concrets et nous contribuons au développement mondial par notre propre développement.

Il y a deux ans, le président Xi Jinping a mis en avant l’Initiative pour le Développement mondial (IDM) sous le thème de « Accélérer le Programme de développement durable à l’horizon 2030 pour un développement mondial plus fort, plus vert et plus sain ». Nous avons mis en pratique cet engagement. La réserve de projets de l’IDM compte aujourd’hui près de 200 projets de coopération pratique, couvrant plus de 60 pays en développement. La Chine a également mis en place un Fonds pour le développement mondial et la coopération Sud-Sud afin de soutenir le financement de projets concernés, et les institutions financières chinoises lanceront un fonds spécial consacré à la mise en œuvre de l’IDM.

Sur la voie du développement, aucun pays ni aucun individu ne doit être laissé pour compte. Telle est la vision de l’IDM, ainsi que l’objectif des Nations Unies. La Chine continuera à mener une coopération plus profonde et plus substantielle sur l’IDM avec des partenaires partageant cette vision afin de mettre en commun les efforts pour la réalisation rapide du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

AFP : Trois joueurs de wushu indiens n’ont pas pu rejoindre leur équipe à Hangzhou pour les Jeux asiatiques en raison de problèmes de visa. Les joueurs n’ont pas reçu de visa de la Chine pour entrer sur la partie continentale de Chine parce qu’ils sont originaires de la région d’« Arunachal », revendiquée par la Chine comme faisant partie du Tibet. Avez-vous un commentaire ou une explication à donner à cette situation ?

Mao Ning : Les Jeux asiatiques de Hangzhou sont un autre événement multisport prestigieux et de grande envergure organisé par la Chine depuis les Jeux olympiques d’hiver de Beijing. En tant que pays hôte, la Chine accueille les athlètes de tous les pays qui utilisent des pièces d’identité légales. Le gouvernement chinois n’a jamais reconnu le soi-disant « Arunachal ». La région de Zangnan est un territoire chinois.

CCTV : Nous avons noté que la sixième Exposition Chine-États arabes s’est ouverte hier. Pouvez-vous nous donner plus d’informations à ce sujet ?

Mao Ning : La sixième Exposition Chine-États arabes a débuté le 21 septembre à Yinchuan, dans la province du Ningxia. Plus de 10 000 invités de plus de 60 pays sont présents en Chine pour l’exposition. L’Arabie saoudite, pays invité d’honneur, a envoyé une délégation officielle et a organisé une multitude d’événements.

Cette année marque le 10e anniversaire de l’Initiative « la Ceinture et la Route » lancée par le président Xi Jinping. L’exposition Chine-États arabes en est à sa dixième année et nous sommes dans la première année de mise en œuvre des résultats du sommet inaugural Chine-États arabes. Au cours de la dernière décennie, plus de 6 000 entreprises chinoises et étrangères et plus de 400 000 participants ont assisté à l’exposition, où plus de 1 200 projets de coopération ont été signés. L’exposition a servi de bonne plateforme pour la coopération « la Ceinture et la Route » entre la Chine et les États arabes et a efficacement stimulé la coopération pratique entre les deux parties.

Le succès de l’exposition illustre la forte croissance des relations sino-arabes. Nous sommes prêts à joindre nos efforts à ceux des États arabes pour mettre en œuvre les résultats du premier sommet Chine-États arabes, faire avancer la coopération de haute qualité de « la Ceinture et la Route », réaliser de solides progrès en matière de développement et de coopération et apporter davantage de bénéfices à nos peuples par des actions concrètes et des résultats tangibles.

Recommander à:   
Imprimer